Le projet de recherche bureau des paysages en mouvements, créé par l’ESADTPM et cofinancé par l’Université de Toulon, organise deux journées d’études les 18 et 19 novembre réunissant les chercheurs du projet consacré à la place et l’évolution du paysage contemporain, croisant les points de vue artistique et scientifique.

Anne GAGNEBIEN, qui fait également partie du projet, sera présente aux deux journées et interviendra jeudi 18 novembre après-midi avec une communication intitulée « métropolisation et nature, écologie des relations dans la cité/ Jardiner la transition« 

Clara Galliano