Menu Fermer

équipes de recherche

Les membres du laboratoire IMSIC appartiennent à des équipes de recherche ayant des thématiques bien distinctes, même si les recherches inter-équipes existent. Les quatre équipes mettent en œuvre deux approches :

  • une approche en relation directe avec : des partenaires (économiques, sociétaux, privés, publics), la cité, des enjeux d’innovation ; ces approches conduisent à des recherches – actions et à des recherches appliquées selon plusieurs méthodes ;
  • une approche de recherche fondamentale, au sens des SHS, avec une contribution à des théorisations et à des questionnements épistémologiques, à une réflexion portant sur le pluralisme méthodologique et l’interdisciplinarité, la transdisciplinarité et une contribution aux approches critiques.

Responsables : David REYMOND, Hervé ROSTAING

Le cœur de l’activité de recherche actuelle de l’équipe 1 se focalise sur l’étude des dispositifs socio-techniques numériques mettant en jeu des processus de traitement de l’information à des fins de création de valeur et de sens pour un milieu professionnel. Ce projet de recherche fait autant appel au champ de recherche en SIC sur les dispositifs numériques que sur l’organisation et la représentation des connaissances.

Responsables : Céline PASCUAL-ESPUNY, Audrey BONJOUR, Anne GAGNEBIEN, Daphné DUVERNAY

Les défis environnementaux soulèvent de nombreux enjeux pour les sciences de l’information et de la communication, interrogeant directement la pluralité et la multidimensionnalité des rapports à la “nature” ou aux éléments “bio-physiques” portés par les récits et discours environnementaux, dans le cadre de la communication sociétale, institutionnelle, politique, associative mais aussi du travail journalistique.

Responsables : Didier COURBET, Marie-Pierre FOURQUET-COURBET, Philippe BONFILS, Hervé ZENOUDA

L’équipe 3 étudie les expériences numériques, usages et influences des médias à différents niveaux du processus info-communicationel : production (au sens large, incluant la création, la conception, les écritures,…) d’un côté, et usages et réception de l’autre. Les objectifs sont d’étudier empiriquement les processus cognitifs, affectifs, comportementaux, expérientiels et sociaux impliqués dans les usages des médias “classiques” et digitaux, des environnements immersifs et de leurs affordances.

Responsables : Alexandre JOUX, Pauline AMIEL

L’équipe 4 a été créée au sein de l’IMSIC, en 2018. Elle répond à la volonté et au projet de développer et structurer, en étroite relation avec les ressources humaines, cognitives et l’expérience de l’École de journalisme et de communication d’Aix-Marseille (EJCAM – AMU), des travaux de recherche qui s’inscrivent dans le paysage national et international de la recherche en journalisme (journalism studies). Les pratiques journalistiques sont inséparables des dispositifs organisationnels et sociaux au sein desquels elles s’accomplissent (processus de production, d’organisation, de coordination de l’activité des journalistes). En déplaçant la focale à un niveau plus large, dans le contexte actuel d’hybridation des formats et de convergence des médias, des acteurs de l’internet et des télécommunications, ces pratiques sont en outre de plus en plus liées à l’évolution des environnements médiatiques et numériques et de l’entreprise de presse. Cet écosystème-là s’interface par ailleurs avec l’environnement social lato sensu. Alors que le statut de l’information est, sinon décrié, au moins contesté dans les espaces numériques où dominent les logiques de plateformes (relativisme informationnel, succès des « fake news », importance des « opinions » et déclin relatif de l’exigence de rationalité), les rôles du journalisme doivent alors être ré-évalués et repensés dans une perspective politique. Cette articulation entre journalism studies et enjeux politiques de l’information est cœur des travaux de recherche de l’équipe et l’inscrit pleinement en SIC, le journalisme étant conçu comme une pratique info-communicationnelle.