Frédérique SUSSFELD,

doctorante au laboratoire IMSIC, soutiendra sa thèse de doctorat sous la direction de Mme Céline PASCUAL ESPUNY, professeure des universités à Aix -Marseille Université, intitulée :

Entre expériences, récits et actions, la communication du mouvement de la transition écologique traduit-elle un changement d’heuristique ?

La soutenance aura lieu le vendredi 29 janvier 2021 à 14h, à l’IUT d’Aix-en-provence, salle A020.

La soutenance est publique mais des dispositions sanitaires limitent le nombre de places pour le public à dix personnes. Vous pouvez également visionner la soutenance en visioconférence à partir du lien ZOOM. Il faut demander les accès à la doctorante.

Le jury est composé de :

  • Anne BEYAERT GESLIN – Rapporteure
    Marieke STEIN – Rapporteure
  • Françoise BERNARD – Examinatrice
  • Michel DURAMPART – Examinateur
  • Béatrice JALENQUES VIGOUROUX – Examinatrice
  • Céline PASCUAL ESPUNY- Directrice de thèse

Résumé de la thèse :

La transition écologique investit le champ de la communication environnementale en mobilisant deux phénomènes communicationnels distincts, le film documentaire et des initiatives citoyennes de transition révélant certaines attitudes, renouvelant une interconnexion de notre tradition avec le vivant. En ouvrant à un élargissement de la compréhension du fonctionnement des espèces, la transition écologique inspirée de la permaculture   permettrait un autre rapport à l’autre (humain ou non-humain) basé sur les notions d’entraide et d’appartenance.

En communication, les acteurs du mouvement de la transition se focaliseraient sur le présent, sur ce qui est en train de se faire localement dans de nombreux pays, favorisant la créativité des acteurs selon leurs compétences et assurant que les actions quotidiennes fabriqueraient le monde de demain. Développé par des individus montés en capacité sur les questions environnementales, inclusif, ce mouvement culturel s’appuierait sur différents formats de « récits » en mobilisant le récit ordinaire, les connaissances scientifiques, les savoirs experts composant une communication emprunte de factuel, d’esthétisme et d’expériences sensibles.

A partir d’une étude de films qui ont marqué un tournant dans le champ du film documentaire écologique et de l’observation de la création d’un projet de transition sous l’approche de la permaculture, la recherche conduite en SIC selon une méthode inductive priorise l’étude des procédés mis en place par les acteurs ainsi que les processus discursifs narratifs engagés permettant l’étude des échanges interpersonnels, intergroupes où les notions de culture, de performativité et d’acculturation sont mobilisées par les acteurs dans leur vie quotidienne.

Dans un contexte où les thématiques de la peur, de la catastrophe, de l’angoisse sont présentes autour de la communication environnementale, la communication du mouvement de la transition écologique traduirait-elle un changement d’heuristique ? 

 

Clara Galliano

David Galli