Huong Tra VU,

doctorante au laboratoire IMSIC soutiendra sa thèse de doctorat, sous la direction de Eric BOUTIN et Michel DURAMPART, professeurs des universités à l’Université de Toulon, intitulée :

L'innovation frugale : développement dans le cadre de l'utilisation de l'intelligence compétitive et de la méthode TRIZ

La soutenance aura lieu le lundi 28 février 2022 à 09h, en salle BA 510, Université de Toulon, Campus Porte d’Italie (70 avenue Roger Devoucoux, 83000)

Le jury est composé de :

  • Widad MUSTAFA EL HADI, professeure des universités à l’Université de Lille | Rapporteur
  • Imad SALEH, professeur des universités à l’Université de Paris 8 | Rapporteur
  • Manh Chien VU, maître de conférences à l’Université de Thuong mai, Vietnam | Suffragant
  • Henri DOU, professeur invité
  • Eric BOUTIN, professeur des universités à l’Université de Toulon | Directeur de thèse
  • Michel DURAMPART, professeur des universités à l’Université de Toulon | Co-directeur de thèse

Résumé

La trajectoire de l’innovation à l’échelle mondiale a radicalement changé en raison du rôle accru joué par les pays émergents : ces derniers développent rapidement de nouveaux produits et intensifient les menaces pour leurs concurrents occidentaux. Le concept d’Innovation Frugale est au cœur de ce développement. L’innovation frugale consiste en une proposition de valeur adaptée aux besoins importants, latents, non satisfaits des consommateurs à bas revenus. Elle vise l’innovation de processus et de produit et remplit 3 objectifs clés : caractère abordable, accessibilité et performance. L’innovation frugale permet d’aller au-delà de l’amélioration continue qui est normalement obtenue par l’Innovation Incrémentale. Elle peut conduire à l’Innovation Disruptive (Dou, 2015). La littérature sur l’innovation frugale ne fournit que des règles assez génériques, des principes, insuffisants pour son développement. Ainsi, notre thèse vise à concevoir une boîte à outils, applicable en PME, permettant de déclencher de nouvelles opportunités dans des pays émergents. Cette boîte à outils combine un ensemble de méthodes telles que TRIZ, l’Intelligence Compétitive : elle vise à faciliter la priorisation des choix et de maximiser les efforts d’innovation, dans un contexte de ressources limitées. Cette méthode est illustrée par diverses études de cas portant sur des produits dans différents pays du monde. Cette thèse fournit de nouvelles connaissances dans le domaine de l’innovation adaptée au contexte des marchés émergents. Elle constitue un travail pionnier qui adopte une perspective détaillée sur le processus de développement de l’Innovation Frugale en fournissant des résultats empiriques sur la manière dont les PME peuvent réaliser ce type d’innovation dans leur contexte de limitation de ressources.

 

Abstract


The trajectory of innovation on a global scale has changed dramatically due to the increased of role played by the emerging countries: they are rapidly developing new products and intensifying threats to their Western competitors. The concept of Frugal Innovation is at the heart of this development. Frugal innovation consists of a value proposition adapted to the important, latent, unmet needs of low-income consumers. It targets on the process and product innovation and fulfills 3 key objectives: affordability, accessibility and performance. Frugal innovation goes beyond the continuous improvement that is normally achieved through Incremental Innovation. It can lead to Disruptive Innovation (Dou, 2015). However, the literature on frugal innovation only provides fairly generic rules, principles, which are insufficient for its development. Thus, our thesis aims to design a toolbox, applicable in SMEs, to trigger new opportunities in emerging countries. This toolbox combines a set of methods such as TRIZ, Competitive Intelligence: it aims to facilitate the prioritization of choices and to maximize innovation efforts in the context of limited resources. This method has been illustrated by various case studies of products in different countries around the world. This thesis provides new knowledge in the field of innovation adapted to the context of emerging markets. It constitutes a pioneering work that adopts a detailed perspective on the development process of Frugal Innovation by providing empirical results on how SMEs can achieve this type of innovation in their context of limited resources.

Feyriel BOUZID,

doctorante au laboratoire IMSIC soutiendra sa thèse de doctorat, sous la direction de Michel DURAMPART, professeur des universités à l’Université de Toulon, intitulée :

Restitution des dynamiques d’usage des technologies numériques d’information et de la communication en Tunisie : entre action publique et réception sociale

La soutenance aura lieu le vendredi 10 décembre 2021 à 13h30, en salle BA 510, Université de Toulon, Campus Porte d’Italie (70 avenue Roger Devoucoux, 83000)

Le jury est composé de :

  • Françoise PAQUIENSEGUY, professeure des universités à l’Université de Lyon
  • Laurent COLLET, professeur des universités à l’Université Paul Valéry Montpellier 3
  • Catherine LONEUX, professeure des universités à l’Université de Rennes 2 | Rapporteur
  • Sihem NAJAR, professeure des universités à l’Université de Tunis El Manar | Rapporteur
  • Michel DURAMPART, professeur des universités à l’Université de Toulon | Directeur de thèse

Résumé :

Depuis le début de la décennie 2000, les pouvoirs publics tunisiens envisagent les TNIC (Technologies Numériques d’Information et de la Communication) comme moteur de l’économie et de la société, tantôt pour l’édification d’une société de l’information, tantôt pour le développement socio-économique. Pourtant, à travers les discours et l’action publique démontrent des ruptures, des distances et des dissonances perceptibles, notamment dans la censure d’Internet. En 2011, alors que le régime en place est déchu, les TNIC continuent à être appréhendées comme au service du développement. Si divers travaux postulent pour un leurre et un mythe d’une technologie salvatrice, les pouvoirs publics tunisiens envisagent ces technologies comme levier de l’économie qui permettra à la Tunisie de se hisser au rang de Hub technologique régional. Dans ce contexte, nous nous interrogeons sur la réception sociale de ces politiques et actions publiques sur le terrain en Tunisie. Ainsi, nous proposons une étude de ces logiques politiques en confrontation avec les logiques sociales suivant une approche analytique longitudinale sériée qui les reconstruit et met en lumière à la fois des continuités, des ruptures, des aboutissements, des inaboutissements, des rencontres, des distances, des écarts ou des rapprochements, dans des séries périodiques prérévolutionnaire, révolutionnaire et postrévolutionnaire.

Abstract

RESTITUTION OF DIGITAL ICT USE DYNAMICS IN TUNISIA: BETWEEN PUBLIC ACTION AND SOCIAL RECEPTION

Since the beginning of the 2000s, the Tunisian public authorities have considered digital ICT as a motor of the economy and society, sometimes for building an information society and sometimes for socio-economic development. However, these logics through discourse and public action demonstrate discrepancies, distances and discernible dissonances in Internet censorship. In 2011, although the regime in place has fallen, the digital ICT continue to be understood as a tool serving development. If various works postulate for a lure and a myth of a saving technology, the public authorities consider digital ICT as an economy lever which will allow Tunisia to rise to the rank of regional technological hub. In this context, we investigate the social reception of these policies and public actions in Tunisia. Thus, we propose a study of these political logics in confrontation with social logics following a serial longitudinal analytical approach which reconstructs them and highlights both continuities, ruptures, outcomes, failures, encounters, distances, deviations or reconciliations, in pre-revolutionary, revolutionary and post-revolutionary periodic series.

Alexandre JOUX,

maître de conférences au laboratoire IMSIC, soutiendra son habilitation à diriger des recherches intitulée :

Les mondes de l’information

Une approche socio-politique et socio-économique des pouvoirs communicationnels

La soutenance aura lieu le jeudi 09 décembre 2021 à 13h30, en salle BA 710, Université de Toulon, Campus Porte d’Italie (70 avenue Roger Devoucoux, 83000)

Le jury est composé de :

  • Benoît Grevisse, Professeur, UCLouvain, PCOM, ORM, MiiL | Rapporteur
  • Fabienne Martin-Juchat, Professeur des Universités, GRESEC | Rapporteur
  • Arnaud Mercier, Professeur des Universités, CARISM | Rapporteur
  • Michel Durampart, Professeur des Universités, IMSIC | Garant
  • Ioanna Vovou, Professeur assistante, Panteion University
  • Philippe Bonfils, Professeur des Universités, IMSIC

Marc TANTI,

responsable adjoint du service de veille sanitaire du Centre d’épidémiologie et de santé publique des Armées (CESPA, Marseille) et chercheur au laboratoire IMSIC, soutiendra son habilitation à diriger des recherches intitulée :

De la veille sanitaire de défense à la veille socio-sanitaire

Construction d’une recherche en SIC : Concepts, méthodologie, modèles, dimensions, médiation

La soutenance aura lieu le vendredi 03 décembre 2021 à 14h, en salle BA 710, Université de Toulon, Campus Porte d’Italie (70 avenue Roger Devoucoux, 83000)

Le jury est composé de :

  • Michel DURAMPART, professeur des universités à l’Université de Toulon | Garant
  • Sylvie LELEU-MERVIEL, professeure des universités à l’université Polytechnique Hauts-de-France à Valenciennes | Rapporteur
    • Nicolas MOINET, professeur des université à l’IAE de Poitiers | Rapporteur
    • Widad MUSTAFA EL HADI, professeur des universités à l’Université de Lille 3 | Rapporteur
    • Mabrouka EL HACHANI, maitre de conférences HDR à l’Université Lyon 3
  • Jean-Baptiste MEYNARD, professeur agrégé à l’Ecole du Val de Grace
  •  Céline PASCUAL-ESPUNY, professeur des universités à Aix-Marseille Université
  • Imad SALEH, professeur des universités à l’Université Paris 8