Author Archive by Clara Galliano

Billet de Billel AROUFOUNE dans le blog « Hermès La Revue »

Une fois par semaine, la Revue Hermès publie un billet dans son blog visant à décrypter l’actualité nationale et internationale à la lumière des sciences de la communication. 

Cette semaine encore, Billel AROUFOUNE nous livre une nouvelle fois ses écrits à travers son billet intitulé : 

La radicalité à l’aune des théories du complot

Le texte est disponible sur le blog de la revue (carnet de recherche Hypotheses.org)

Les algorithmes en pratiques : de l’éthique à l’ethnographie

Antonio Casilli reçoit Angèle Christin et Yonatan Miller dans le cadre du séminaire #ecnEHESS « Étudier les cultures du numérique » (organisée en collaboration avec la Gaîté Lyrique). La séance aura lieu en version wébinaire le jeudi 11 mars 2021, de 19h à 21h.

La séance aura lieu en distanciel sur Plein Écran, la nouvelle plateforme de vidéoconférences de la Gaîté Lyrique.

Retour sur le cours « Analyse critique des médias »

Après deux semestres de cours en « Analyse critique des médias et des dispositifs de médiatisation » (en formation à distance), Billel AROUFOUNE et Michel DURAMPART ont eu le plaisir à voir la concrétisation des réflexions menées par leurs étudiant.e.s en Master Communication Digitale et Éditoriale (CDE) de l’UFR Ingémédia. Cette année, les sujets variaient : des mutations et adaptations de la presse écrite, des médias alternatifs, de l’avenir du cinéma, des tensions entre plateformes numériques et opérateurs traditionnels, de l’éducation aux médias sociaux face aux nouveaux défis de l’information et des enjeux du podcast.

Voici un court extrait des talks-shows réalisés au sein de la plateforme Télomédia de l’Université de Toulon :

Vidéo : Cristiane Tavares

The Uses of Art in Silicon Valley

Le séminaire du CIS reçoit Fred Turner (Stanford University) le jeudi 11 mars 2021, exceptionnellement de 17h à 18h30, pour une séance en visioconférence, ouverte sur inscription. Une pause conviviale sera organisée à la suite.

If you ask a gallery owner in New York or Los Angeles why they don’t have an outpost in Silicon Valley, most will tell you, “Because tech people don’t like art.” This presentation will show how wrong they are. Drawing on in-depth, on-site research into the annual Burning Man Festival’s role at Google and into Facebook’s global Artist in Residence Program, this talk will demonstrate that art permeates the culture of high technology development and that it plays a central role in legitimating technical labor as a creative enterprise.

Fred Turner is Harry & Norman Chandler Professor of Communication at Stanford University

Questions de communication, dossier n°42

Explorations, nouvelles frontières ?

Dossier coordonné par Jean-Stéphane Carnel et Benoit Lafon

Explorer consiste en une double activité, à la fois physique et intellectuelle. Il s’agit d’une forme d’action cadrée socialement, donc impliquant deux dimensions indissociables : l’une « matérielle » et l’autre « idéelle » au sens qu’en donne Maurice Godelier (1984). Les explorations sont des projets collectifs impliquant des observations à distance. Il en est de même pour leur mise en visibilité par des récits – souvent teintés de connotations positives – qui met en exergue la figure de l’explorateur-savant du XIXe siècle, faisant de ce dernier un véritable « héros national » (Surun, 2007).

L’enjeu de ce dossier consiste à saisir les formes communicationnelles plus ou moins institutionnalisées des « explorations », celles-ci étant entendues comme des projets conçus et mis en œuvre qui participent des dynamiques sociales. Cette question, fondamentale et éminemment politique, relève d’une construction visant à orienter les investissements publics et privés et à fédérer des actions collectives à plus ou moins long terme. De ce fait, il s’agit, comme en ce qui concerne le programme de conquête lunaire il y a cinquante ans (donnant lieu à commémorations et à une foule de projets), de mobiliser des ressources – en particulier communicationnelles – en vue de la construction de « nouvelles frontières ».

Figure archétypale d’une volonté d’exploration couplée au déplacement des frontières admises, le discours de John F. Kennedy en 1960 à la convention démocrate contient quelques grands enjeux communicationnels que le présent dossier entend questionner. « The New Frontier of which I speak is not a set of promises. It is a set of challenges » : mobilisation collective en vue d’un objectif politique, la « Nouvelle Frontière » apparaît comme étant un encouragement à explorer des territoires dans tous les domaines de la société (enjeux sociétaux, défis environnementaux…). Si la conquête spatiale et lunaire reste dans la mémoire collective le point nodal de cette nouvelle frontière, de nombreux défis politiques, économiques et sociaux sont alors visés par J. F. Kennedy. Ils sont présentés comme des domaines inconnus restant à explorer : « Beyond that frontier are uncharted areas of science and space, unsolved problems of peace and war, unconquered problems of ignorance and prejudice, unanswered questions of poverty and surplus. »

Lire la suite