Stéphanie LUKASIK,

doctorante au laboratoire IMSIC, soutiendra sa thèse de doctorat sous la direction de Mr Marc BASSONI maître de conférence HDR à Aix -Marseille Université, intitulée :

La reformulation de la figure du leader d'opinion au prisme de la réception de l'information des jeunes adultes via les réseaux socionumériques

La soutenance aura lieu le jeudi 11 février 2021 à 09h.

La soutenance est publique mais se fera en visioconférence exclusivement.

Le jury est composé de :

  • Nicolas Pélissier, Professeur à l’Université Côte d’Azur-Nice Sophia Antipolis (Président du jury),
  • Anne Cordier, Maître de conférences (HDR) à l’Université de Rouen (Rapporteuse),
  • Nathalie Pignard-Cheynel, Professeur à l’Université de Neuchâtel, Suisse (Rapporteuse),
  • Jean-Claude Domenget, Maître de conférences (HDR) à l’Université Bourgogne Franche-Comté (Examinateur),
  • Céline Pascual-Espuny, Professeur à Aix-Marseille Université (Examinatrice)
  • Marc Bassoni, Maître de conférences (HDR) à Aix-Marseille Université (Directeur de thèse).

Résumé de la thèse :

Les réseaux socionumériques ont partie liée avec l’activité de l’usager-récepteur théorisée par l’école de Columbia. Dans leur modèle de la communication à deux étages, les chercheurs de Columbia avaient pour objet les réseaux sociaux non numérisés. Le lien entre système médiatique et système social qu’avait anticipé l’école de Columbia semble d’autant plus d’actualité avec la prise d’informations via les réseaux socionumériques. Désormais, les médias doivent compter avec les réseaux socionumériques et par conséquent avec les usagers-récepteurs. Par son partage d’information, chaque usager-récepteur peut devenir leader d’opinion à court terme en influençant ses groupes secondaires et en suscitant des gratifications. L’acte ponctuel de partage concrétise ce nouveau filtrage qui symbolise le passage au deuxième étage de la communication. Le partage est ainsi la réification conjoncturelle de l’influence personnelle qui transforme l’usager-récepteur en leader d’opinion. Dans ce modèle de l’usager-récepteur 2.0 du nouvel écosystème médiatico-socionumérique, les leaders d’opinion 2.0 sont assimilables à des partageurs d’opinion. Les usagers-récepteurs 2.0 ne sont plus seulement influencés par les discussions animées par des leaders d’opinion au sein des groupes auxquels ils appartiennent, mais ils sont également influencés dès leur prise d’information sur les réseaux socionumériques par le filtrage opéré par ces mêmes leaders d’opinion 2.0. En mobilisant une littérature scientifique européenne et nord-américaine, nous souhaitons montrer la pertinence d’un cadre théorique canonique pour l’analyse des usages et pratiques des réseaux socionumériques au prisme de la réception de l’information des jeunes adultes. Le but de notre démarche est de relier l’information (qui est diffusée par les médias) à la communication de l’information (par les usagers-récepteurs). En vue de comprendre les situations d’influence d’opinion à l’œuvre dans les activités de circulation et de réception, les processus de filtre de l’information seront étudiés en reprenant les éléments structurants du modèle proposé par l’école de Columbia ; dans ce modèle, ce sont les leaders d’opinion qui sont les véritables relais et filtres de l’information. Notre démarche, tant sur le plan théorique que sur le plan méthodologique, consiste en un retour à la littérature originelle de l’école de Columbia. En accord avec cette même littérature, nous ambitionnons de déployer une analyse sociale empirique imprégnée de méthodologie à la fois quantitative et qualitative. Nous nous intéressons à ce que les «vrais gens de la vie quotidienne» choisissent et font des médias sur les réseaux socionumériques, à l’instar de l’école de Columbia qui s’intéressait au choix des gens et notamment à ce que les gens faisaient des médias traditionnels. L’objectif de cette recherche est de transposer ce modèle de Columbia au contexte des réseaux socionumériques afin de l’actualiser et de redéfinir, en son sein, la notion de leader d’opinion dont l’acception a été altérée. Notre apport est donc celui d’une analyse sociale de la communication humaine de l’information via les réseaux socionumériques en sciences humaines et sociales.

Clara Galliano

Stéphanie LUKASIK

  • Docteure en SIC
  • ATER à l’UFR Sciences Humaines et Sociales – Metz
  • Membre du laboratoire CREM, Université de Lorraine
  • Contact : stephanielukasik@hotmail.fr
  • Inscription : 2017
  • Soutenance : jeudi 11 février 2021
  • Direction : Marc BASSONI
  • Axe 4
  • Mots-clés : Journalisme ; Médias ; Information ; Désinformation ; Opinion ; Réseaux sociaux ; Réception
  • Sujet : La figure du leader d’opinion dans la réception de l’information de la génération Y via les réseaux sociaux.

29 documents

Articles dans une revue

  • Stéphanie Lukasik, Marc Bassoni. Le « cas Raoult » ou la controverse médicale amplifiée par l’influence personnelle : Etude de cas. Communication – Information, médias, théories, pratiques, Universite Laval, 2022, Vol 39/1, ⟨10.4000/communication.15107⟩. ⟨hal-03629739⟩
  • Stéphanie Lukasik. L’influenceur sur les réseaux socionumériques : le substitut naturel du leader d’opinion ?. Les Cahiers de la SFSIC, Société française des sciences de l’information et de la communication, 2022, pp.145-153. ⟨hal-02571196⟩
  • Stéphanie Lukasik, David Galli. Homophilie et cybernétique dans les médias contemporains. Les Enjeux de l’information et de la communication, Gresec UGA, A paraître, Dossier 2022 : 25 ans d’information en ligne : les mutations des médias en France, entre ajustements conjoncturels et transformations structurelles. ⟨hal-03705042⟩
  • Stéphanie Lukasik. Les réseaux socionumériques : réification du modèle de l’école de Columbia ? in David Galli, Jean-Marc Lévy-Leblond (dir.), Liens mobiles, Alliage, n°82(1). Alliage : Culture – Science – Technique, Alliage, 2021. ⟨hal-02953274⟩
  • Stéphanie Lukasik. « Les réseaux socionumériques : un mirage pour l’érudition », L’érudition, n°87. Hermès, La Revue – Cognition, communication, politique, CNRS-Editions, 2020, pp.169-175. ⟨hal-02953273⟩
  • Stéphanie Lukasik. Reformulation de la figure du leader d’opinion dans la réception de l’information des jeunes via les réseaux sociaux numériques.. Actes des XIIIe Doctorales de la SFSIC, 2019. ⟨hal-02415008⟩

Communications dans un congrès

  • Stéphanie Lukasik. L’Etat nation est-il impuissant face aux fake news ? Table ronde avec Alexander Samuel, professeur de mathématiques, docteur en biologie moléculaire, lanceur d’alerte, Pascal Wagner-Egger, enseignant-chercheur en psychologie sociale à l’Université de Fribourg. Colloque sur la désinformation organisé par Nile, agence conseil en affaires publiques et animé par Olivier Mariotte. Colloque sur la désinformation, Jun 2022, Paris, France. ⟨hal-03705024⟩
  • Stéphanie Lukasik. Confiance et défiance : les deux degrés de la communication socionumérique. 89e congrès de l’ACFAS. Colloque scientifique international 418 Labfluens. La Construction de la légitimité dans un contexte de méfiance généralisée., May 2022, Montréal, Canada. ⟨hal-03665655⟩
  • Stéphanie Lukasik. Information-désinformation, la société française à l’ère du doute. Table ronde dans le cadre des Entretiens territoriaux de Strasbourg Les territoires face au défi démocratique, Institut national des études territoriales (INET), Dec 2021, Strasbourg, France. ⟨hal-03463585⟩
  • Stéphanie Lukasik. A la frontière des fake news, entre « réinformation » et désinformation. Le cas du blog Fdesouche. Décryptage et pistes de réflexion pour une réaffirmation du journalisme. Séminaire Fake news in election times., Bosch Alumni Network, Nov 2021, En visioconférence, Allemagne. ⟨hal-03424355⟩
  • Stéphanie Lukasik, Antonin Descampe. Le data management dans les médias de service public : Nouvelles données, nouveaux publics et nouvelles missions ?. 4e Colloque de l’ARPPEJ Le journalisme et les données : produire, traiter, éditorialiser, Alliance internationale du recherche sur les pratiques et la pédagogie du journalisme (ARPPEJ), Oct 2021, Louvain-la-Neuve, Belgique. ⟨hal-03381589⟩
  • Stéphanie Lukasik, David Galli. La soutenance de thèse entre récits et retours d’expérience. « Ouvre ta thèse », atelier doctoral de l’IMSIC, May 2021, Toulon, France. ⟨hal-03220988⟩
  • Stéphanie Lukasik. Animatrice scientifique (en anglais et en français) des tables rondes  » A la source de l’information : l’éducation aux médias face à la logique des plateformes ». Colloque Scientifique International « Journalisme et plateformes : information, infomédiation et fake news », 2e édition, Jan 2021, Marseille, France. ⟨hal-03207260⟩
  • Stéphanie Lukasik, Marc Bassoni. Fake news et publicisation d’une controverse médicale ; le « cas Raoult » à l’heure de la pandémie de Covid-19. Colloque Scientifique International « Journalisme et plateformes : information, infomédiation et fake news », 2e édition., Jan 2021, Marseille, France. ⟨hal-03119099⟩
  • Stéphanie Lukasik, Thibaut Albertini. Leaders d’opinion sur Twitter pendant la crise de la Covid-19 : Ce que les gens font de l’information du Pr Didier Raoult, entre désinformation, réinformation et controverses. Semaine Data SHS LAMES CNRS, Dec 2020, Aix-Marseille, France. ⟨hal-03045415⟩
  • Stéphanie Lukasik. Ce que les gens choisissent et font réellement des médias sur les réseaux socionumériques. Bureau de désinformation. Aix-Marseille. Nuit européenne des chercheur.e.s, Nov 2020, Aix-Marseille., France. ⟨hal-03029238⟩
  • Stéphanie Lukasik. « Du côté des réseaux sociaux ». Colloque européen du Pharmaphone, Jan 2020, La Seyne-sur-mer, France. ⟨hal-02571176⟩
  • Stéphanie Lukasik. Animatrice scientifique de la conférence « On a la classe » au Colloque européen du Pharmaphone, Jan 2020, La Seyne-sur-mer, France.. Colloque européen du Pharmaphone., Jan 2020, La Seyne-sur-mer, France. ⟨hal-02819950⟩
  • Stéphanie Lukasik. Nouvelle réception de l’information via les réseaux socionumériques.. Journée de la jeune recherche de l’université de Toulon, Doctoriades., Oct 2019, Toulon, France. ⟨hal-02571167⟩
  • Stéphanie Lukasik. A la frontière des fake-news, entre « réinformation » et désinformation.. Fête de la science de l’université de Toulon, Oct 2019, Toulon-La Garde, France. ⟨hal-02571151⟩
  • Stéphanie Lukasik. Reformulation de la figure du leader d’opinion dans la réception de l’information des jeunes via les réseaux sociaux numériques.. Doctorales de la SFSIC 2019, Jun 2019, Mulhouse, France. ⟨hal-02923102⟩

Ouvrages (y compris édition critique et traduction)

  • Stéphanie Lukasik, Rémy Rieffel. L’influence des leaders d’opinion. Un modèle pour l’étude des usages et de la réception des réseaux socionumériques : Préface de Rémy Rieffel. Stéphanie Lukasik. Ed. L’Harmattan, pp.344, 2021, Collection Communication et civilisation, 978-2-343-23969-9. ⟨hal-03364006⟩

Chapitres d’ouvrage

  • Stéphanie Lukasik. A la frontière des fake-news, entre « réinformation » et désinformation. Le cas du blog Fdesouche.. L’information d’actualité au prisme des fake news., 2018. ⟨hal-01987303⟩
  • Stéphanie Lukasik, Pauline Amiel. « Trois études sur la réception de l’information en ligne », in L’information d’actualité au prisme des fake news, sous la dir. de Joux A. et Pélissier M., L’Harmattan, Paris, 2018, pp.223-227.. L’information d’actualité au prisme des fake news., 2018. ⟨hal-02571085⟩

Autres publications

  • Stéphanie Lukasik. Direction du webdocumentaire en partenariat avec l’Institut national de l’audiovisuel (INA) « Esch 2022 : entre témoignages, art et histoire : un patrimoine européen de la culture ». 2022. ⟨hal-03661766⟩
  • Stéphanie Lukasik. Partage (socionumérique). 2021. ⟨hal-03248466⟩
  • Stéphanie Lukasik. Lettre à mon cher leader d’opinion. Correspondance de chercheur.e.s. 2020. ⟨hal-03029240⟩
  • Stéphanie Lukasik. « Homophilie » Publictionnaire. Dictionnaire encyclopédique et critique des publics., 2020. ⟨hal-03021470⟩

Thèses

  • Stéphanie Lukasik. La reformulation de la figure du leader d’opinion au prisme de la réception de l’information des jeunes adultes via les réseaux socionumériques.. Sciences de l’information et de la communication. Aix-Marseille Université, 2021. Français. ⟨tel-03012086⟩

  • Organisatrice des ateliers « Pimp My thèse »(jusqu’en 2020)
  • Chargée de cours, Aix-Marseille Université
  • Responsable de l’unité d’enseignement « Communiquer les sciences sociales », département de sociologie de la Faculté des Arts, Lettres, Langues et Sciences Humaines (ALLSH), Aix-Marseille Université
  • Représentante des doctorants au conseil du laboratoire (jusqu’en 2021)
David Galli