Hervé ROSTAING

  • Maître de conférences (CNU 71)
  • Membre de l‘Axe 1
  • Mots-clés : Information et document ; Information scientifique et technique ; Information brevet ; Veille technologique ; Intelligence économique ; Bibliométrie ; Scientométrie ; Cartographie de l’information ; Analyse de données textuelles

1-Etude des processus et des dispositifs info-communicationnels pour l’innovation technologique, et plus précisément l’étude des processus et des dispositifs mis en jeu pour la construction d’information finalisée utile au processus d’innovation technologique.

2- Domaines d’applications : veille scientifique et technologique, pilotage de la recherche, intelligence économique.

3- Méthodes et techniques : analyses quantitatives des données textuelles, analyse des pratiques et des usages.

L’information est au centre de tout processus de construction des connaissances. L’information scientifique et technique est particulièrement utile à l’élaboration de nouvelles connaissances finalisées indispensables à l’innovation technologique.

The « Tree Swing » Cartoon, inspiré d’un dessin publié en mars 1973 dans le numéro 53 de la Newsletter de University of London Computer Center établie à Londres

Mes recherches étudient les processus et dispositifs info-communicationnels mis en jeu pour répondre aux besoins de connaissances finalisées utiles à la bonne marche de l’innovation technologique. La compréhension des processus info-communicationnels permet de proposer l’amélioration de ceux-ci ainsi que proposer des dispositifs plus adaptés. Les objectifs de recherche sont non seulement d’améliorer la compréhension des processus info-communicationnels, d’étudier les dispositifs info-communicationnels mis en place pour soutenir ces processus mais aussi de proposer des améliorations méthodologiques, techniques ou instrumentales de ces processus et de ces dispositifs dans le but de les optimiser.

Parallèlement à l’étude de ces processus et dispositifs, l’étude des stratégies des acteurs socio-politiques ou socio-économiques qui contribuent aux politiques de soutien aux dispositifs info-communicationnels pour l’innovation technologique peuvent aussi faire l’objet d’études.

Les principaux objectifs de ma recherche sont de :

– Questionner les différents aspects théoriques, stratégiques et opérationnels de la création de connaissances finalisées utiles à l’innovation technologique par les processus et dispositifs info-communicationnels. Permet un repositionnement conceptuel et empirique de ces processus et dispositifs info-communicationnels vis-à-vis des processus d’innovation technologique,

– Mener des travaux empiriques sur les processus, objets, contextes et acteurs dans les domaines concernés du point de vue des Sciences de l’information et de la communication,

– Proposer des méthodes, techniques, instruments et dispositifs pouvant améliorer la mise en œuvre des processus d’aide à l’innovation technologique,

– Aborder plusieurs aspects de ces processus et dispositifs : info-communicationnels, techniques, socioéconomique, socio-politiques…

Mes travaux sont empiriques et mettent en œuvre à la fois des méthodes qualitatives (observations, entretiens, questionnaires, études de cas, études monographiques) et des méthodes quantitatives (infométrie).

Diagramme tiré d’une enquête de 2014 étudiant les effets du web 2.0 sur les pratiques et les dispositifs de veille (https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01552251)

Schéma tiré d’une étude de 2006 cherchant à positionner l’activité de recherche du pôle scientifique d’Aix-Marseille par rapport à d’autres pôle scientifiques nationaux ou européens (https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01552255)

  • Enseignant en Master et en Licence à la Faculté des Sciences, Aix-Marseille Université
  • Ancien responsable du Master « Veille technologique et Innovation » (VTI) à la Faculté des Sciences, Aix-Marseille Université
  • Ancien directeur des études du parcours « Information élaborée : Veille Technologique et Intelligence Compétitive » du Master Ingénierie de l’Information, de la Décision et de la Connaissance (IIDC)