Étude scientifique

Les nouvelles formes d'écosystèmes socio-communicationnels et la réinvention des formes de vie face au COVID-19

Ecosystem Covid-19

Une équipe composée de chercheurs de l’IMSIC (doctorants en premier lieu, encadrés par des titulaires) s’est mobilisée afin de monter un programme de recherche lié à la situation exceptionnelle du Covid-19 et du confinement. Il porte sur la possible transformation des expériences informationnelles, communicationnelles et culturelles des populations avec cette orientation : Les nouvelles formes d’écosystèmes socio-communicationnels et la réinvention des formes de vie face au COVID-19.

Cette équipe qui ne cesse de grandir et qui fait appel à toutes les bonnes volontés au sein du laboratoire s’est mobilisée autour des objectifs suivants :

Mobiliser des binômes ou des petites équipes, afin de mener des travaux centrés sur différentes thématiques en lien avec l’information, la communication, les relations à distance, et la consommation culturelle en période de confinement.

Envisager de fait la rédaction d’un ouvrage collectif et collégial appuyé sur les recherches conduites et éventuellement une série d’articles soumis à d’autres revues.

Préparer l’équipe et d’autres membres volontaires à répondre à un appel d’offre d’envergure lié au COVID-19 et au confinement avec des prospectives sur la suite de cette période.

Profiter dans cette dynamique des partenariats privilégiés dans lesquels notamment nos doctorants sont engagés : IHU de La Timone, Smart Macadam, Association ARTS, partenariats avec des pays étrangers.

ÉTAT DES RECHERCHES :

Au stade actuel, après que chaque chercheur(se) ait réalisé un carnet de bord pouvant étayer une dimension réflexive et qui a permis d’établir des thématiques dominantes, l’équipe a défini un certain nombre de problématiques, axes, et thématiques de travaux de recherche.

EQUIPE NON EXHAUSTIVE :

Michel Durampart, Laurent Collet, Mahamadou Cissé, Julie Golliot, Pauline Reboul, Alioune Badara Gueye, Billel Aroufoune, Thierry Gobert, Maud Pélissier, Thibaut Albertini, Sami Ben Amor, Céline Pascual Espuny, Franck Renucci, Philipe Bonfils, Stéphanie Lukasik, Edmond Bou Dagher, Frédérique Sussfeld, David Galli, Clara Galliano, Mairie Louise Botella, Audrey Bonjour.

Cinq thématiques :

THÉMATIQUE 1 : GROUPE FOCUS SUR QUELQUES PAYS DU SUD AVEC DIFFÉRENTES FOCALES

Billel Aroufoune : Algérie – la continuité à distance des mouvements citoyens de revendications en période de confinement, une dynamique citoyenne s’exprimant sur le web.

Fetta Belgacem : circonscrit une étude sur la population Kabyle en regardant plus particulièrement comment les citoyens s’auto-organisent et se prennent en charge.

Feryel Bouzid : Tunisie – l’engagement, la mobilisation citoyenne dans des projets créatifs et civiques.

Mahamadou Cissé : Côte d’Ivoire – perception citoyenne de la gestion de crise du gouvernement, mobilisation en réseau.

Edmond Bou Dagher : Liban – rapport à l’information (MTV) des citoyens libanais, hiérarchie et construction de l’information en état de crise, permanence d’une contestation.  

Alioune Badara Gueye : Sénégal – ressenti et pratiques des étudiants sur les modes de consommations culturels confinées.

Ces recherches se font sur la base de guides d’entretiens concertés, avec des focales différentes. Outre l’intérêt d’avoir un regard sur la diversité des mobilisations citoyennes en période de confinement et un retracé des faits, ces travaux offrent aussi l’intérêt d’éclairer la prise en charge et la mobilisation citoyenne de la crise, le rapport à l’information, aux institutions et de souligner des convergences ou particularités entre pays.

THÉMATIQUE 2 : RAPPORT À L’ACTUALITÉ ENTRE INFORMATION MÉDICALE ET INSTITUTIONNELLE, DÉBATS, CONTROVERSES ET POLÉMIQUES

Julie Golliot, Thibaut Albertini, Franck Renucci. Ces travaux s’appuient sur un état de l’art actualisé et d’une veille sur les débats et controverses en cours, d’une analyse de l’expression sur le web des craintes et attentes citoyennes entre expertise, savoir profane, discours institutionnels et modes d’action en milieu médical.

Thibaut Albertini, doctorant, mène sa recherche au cœur de l’IHU Méditerranée Infection de Marseille dirigé par le Pr. Didier Raoult. Celui-ci peut donc retracer la vie d’un hôpital et d’un service spécifique sur le front des opérations, la diffusion des débats et controverses au cœur de l’action. Il mène également des entretiens courts sur le rapport à l’information médicale des populations faisant un test de dépistage et observe la gestion de crise au sein de l’IHU. L’ensemble de ces actions sont relayées et appuyées par Céline Pascual Espuny et Michel Durampart.

THÉMATIQUE 3 : LE DÉSERT CULTUREL : RÉACTIONS MOBILISATION SUBSTITUTIONS/COMPLÉMENTARITÉS

Alioune Gueye, Marie Louise Botella, Frederique Sussfeld portent un double regard sur le confinement en cours. 

Il s’agit de voir comment se mettent en place des modes de substitution numériques et digitales en période de vide culturel, puis de mesurer leur pertinence, leur durabilité et les risques afférents. 

Il s’agit également, d’un autre côté, d’analyser la mobilisation des acteurs de la culture et du spectacle dans une situation où le spectacle vivant, notamment, ne peut s’exprimer.

THÉMATIQUES 4 : LE TÉLÉ ENSEIGNEMENT, RESSOURCES, AIDES, CONDITIONS, LIMITES

Pauline Reboul, Michel Durampart et Thierry Gobert. Le focus porte sur un terrain précis : la Métropole de Lyon et plus particulièrement son équipement ressource auprès de familles ou d’élèves en difficulté dans le cadre de l’enseignement à distance. A cet égard, il s’agit d’étudier le rôle de l’ENT et de focaliser plus spécifiquement sur les décrocheurs sociaux et/ou scolaires au regard des dispositifs numériques. Une mise en perspective sera tentée avec une volonté de généralisation.

THÉMATIQUE 5 : CONDITIONS DE TÉLÉ TRAVAIL, L’ENVAHISSEMENT NUMÉRIQUE

Philipe Bonfils, Marie Louise Botella, Sami Ben Amor, Thierry Gobert : viabilité et saturation liée aux usages abondants du télétravail et des visioconférences.

Maud Pélissier a ouvert une réflexion scientifique avec une veille autour des questions d’écosystème scientifique notamment autour des Ressources sciences ouvertes, Open, communs.

Laurent Collet mène une veille sur les enquêtes en cours venant de différentes initiatives afin de produire une analyse secondaire, il s’implique avec Céline Pascual Espuny dans la coordination du programme et le suivi du questionnaire.

Sami Ben Amor remplit un rôle de premier plan dans la gestion d’un questionnaire en ligne, en le structurant et en administrant le dispositif technique. L’intérêt de ce questionnaire est de mettre à l’épreuve des thématiques de recherche en apportant une forme d’objectivation aux approches plus qualitatives et exploratoires.

Méthodologies : carnets de bord et retours réflexifs, guides d’entretiens et entretiens, questionnaire global et objectivant sur les angles et thématiques, revue de presse spécialisée, veille et analyse secondaire de données, observations distanciées en situation.

David Galli