Présentation

Les travaux en Sciences de l’Information et de la Communication (SIC) à l’échelle méditerranéenne (rives Nord et Sud, occidentale et orientale) constituent un enjeu scientifique de forte actualité, mais un aussi un enjeu de société majeur. Le XXIème siècle est, tout comme les siècles qui ont précédé, une période où, en Méditerranée, se nouent des problématiques, se posent des questions qui débordent les territoires et cultures méditerranéennes et concernent l’humanité toute entière – l’intercompréhension entre les peuples et les cultures, les relations de paix et de conflit, la crise environnementale et les transitions écologiques, le rôle des médias, des technologies numérisées, des organisations en réseaux, des institutions et des décideurs et acteurs multiples, l’émergence de nouveaux modèles socioéconomiques portés par les activités et stratégies de communication… La Méditerranée, depuis les travaux de référence de Fernand Braudel, constitue un objet d’étude mais surtout un espace de production des savoirs. Les ancrages, les langages, les apports et les relations scientifiques représentent un enjeu majeur pour l’avenir des sociétés et des cultures méditerranéennes. C’est dans cette perspective large que le projet de l’Institut Méditerranéen des Sciences de l’Information et de la Communication trouve ses origines, son inspiration et propose ses orientations scientifiques.

Créé à partir de mars 2017 sur la base du nouveau contrat des établissements de Toulon UTLN et de l’AMU reliés par une Association d’établissements, l’IMSIC est constitué par le rapprochement de deux équipes d’accueil en information et communication situées respectivement sur le site d’Aix Marseille Université (AMU) et de l’Université de Toulon (UTLN). L’IMSIC est une équipe en cotutelle des deux établissements avec tutelle principale de l’UTLN.

L’IMSIC représente avant tout une volonté de structurer un laboratoire résolument ancré en Sciences de l’information et de la communication atteignant une masse critique importante et incarnant une visibilité conséquente de la discipline (ouverte et dialoguant avec d’autres champs de recherche en région PACA et hors région). L’objectif est de contribuer activement au rayonnement des SIC sur le territoire en cohésion avec la stratégie des établissements AMU et UTLN, et de trouver les articulations pertinentes avec d’autres échelles territoriales nationales et internationales.

Fondamentalement, IMSIC s’inscrit aussi dans une démarche de recherche transversale portant sur la dimension euro-méditerranéenne, avec une stratégie partenariale et une implication directe ou associée avec de nombreux réseaux nationaux et internationaux représentatifs. Le laboratoire mène ainsi une réflexion liée notamment aux relations sciences sociétés (humanités numériques, transformations et mutation sociotechniques), à la diffusion des connaissances, aux questions cruciales tels que les transitions écologiques, l’aménagement des territoires, la santé, l’éducation, les coopérations internationales, les questions de sociétés, l’action politiques. L’orientation inter et transdisciplinaire est travaillée et développée avec d’autres disciplines des SHS mais aussi avec d’autres disciplines dans le champ des sciences expérimentales et formelles (santé, environnement…).

A partir d’une synergie construite au fil du temps et de projets partagés, entre les deux équipes sur le site AMU et UTLN, ce laboratoire s’inscrit dans une démarche de recherche engagée, impliquée, tout en mettant en exergue une approche scientifique, théorique et critique qui se construit à partie d’une intense activité empirique avec des méthodologies contextualisées et originales qui fondent aussi l’identité du laboratoire. L’axe central d’investigation se situe autour de l’observation des mutations et de l’analyse des dynamiques de changement et de transformation des mondes sociaux couplées à l’étude spécifiée de dispositifs impliquant les notions d’expérience, de processus d’acculturation au numérique qui permettent de renouveler des approches liées aux évolutions socio techniques. L’IMSIC se veut aussi exemplaire dans l’accompagnement et le suivi des travaux de ses doctorants (une soixantaine sur les deux sites) en favorisant une dynamique collégiale, un appui à la communication et la publication scientifiques et une formation adaptée et spécifiée tant sur le plan épistémologique que méthodologique.

La direction

IMSIC UTLN-AMU