Archives de catégorie Communication, poster

Humanistica 2021

Humanistica, l’association francophone des humanités numériques créée en 2014, a organisé en 2020 son premier colloque, dont on peut consulter en ligne les archives. Pour la seconde édition de cette manifestation, qui se déroulera à Rennes du 10 au 12 mai prochain, Humanistica renouvelle son appel à la communauté des humanités numériques et vous invite à présenter vos résultats, vos méthodes de recherche et vos usages de l’informatique en sciences humaines et sociales.

Toute proposition concernant les usages des technologies numériques en sciences humaines et sociales est la bienvenue dans le cadre de cet appel. Cette année, nous suggérons cependant de porter une attention plus particulière à trois grands thèmes importants pour les humanités numériques en raison de leurs implications sociales et de leur actualité : les pratiques d’enseignement à l’ère du numérique ; l’effet des méthodes computationnelles sur la recherche en SHS ; la conservation et la transmission des patrimoines culturels, artistiques et scientifiques.

Que changent les moyens numériques aux formations, et que change l’existence de formations au numérique ou en humanités numériques dans l’enseignement secondaire et supérieur ? Quelle est leur influence sur les pratiques pédagogiques, la transformation matérielle des supports et des ressources, les compétences acquises par les élèves, leurs choix d’orientation ? Qu’en est-il du côté des formations universitaires qui initient les étudiants à des techniques d’étude de corpus et leur offrent de nouvelles perspectives professionnelles ?

Quel est le niveau de complexité et quels sont les résultats des méthodes computationnelles mises en œuvre dans les projets d’humanités numériques ? Assiste-t-on à une poussée des expérimentations impliquant l’apprentissage automatique, l’intelligence artificielle et les approches data driven dans le domaine des sciences humaines et sociales ? Quelles en sont les effets épistémologiques dans la production et la diffusion des savoirs ?

Quelles sont les stratégies de conservation dans les domaines culturels et artistiques (danse, théâtre, musique, cinéma, arts plastiques, littérature) ou scientifiques (collections d’instruments, anciens et contemporains, archives de chercheurs) ? Comment les principes d’ouverture des données patrimoniales et des collections (par exemple selon les principes des données FAIR) sont-ils appliqués ? Quels nouveaux usages de recherche ou de médiation cette ouverture fait-elle apparaître ?

Les contributions prendront les formes suivantes :

  • Communications orales de 20 minutes, qui seront organisées en sessions thématiques. Les propositions de communications se présenteront sous la forme de textes de 500 à 1000 mots, références bibliographiques non comprises.

  • Posters, qui seront présentés en 2 minutes durant une session d’interventions éclair (poster slam) et affichés pendant toute la durée du colloque. Les propositions de posters se présenteront sous la forme de textes de 250 à 500 mots, références bibliographiques non comprises.

  • Séances de groupes de travail, qui prendront place le jour qui précède le colloque, c’est-à-dire le 10 mai 2020. Il peut s’agir de la réunion d’un groupe déjà constitué autour d’un noyau de personnes et destiné à accueillir d’autres participant-e-s ou d’une réunion visant à rassembler des personnes intéressées par une thématique, un futur projet, une méthodologie, etc. Les propositions de séances de groupes de travail se présenteront sous la forme de textes de 250 à 500 mots précisant la description des buts de la séance, la durée souhaitée (2h ou 4h), les noms des différentes personnes en charge de l’organisation et un bref descriptif du public visé. 

  • Ateliers de formation, qui prendront place le jour qui précède le colloque, c’est-à-dire le 10 mai 2020. Les propositions d’ateliers de formation se présenteront sous la forme de textes de 250 à 500 mots contenant une description de l’atelier prévu et précisant la durée souhaitée (2h ou 4h) et les noms des différentes personnes chargées de l’animation.

Sur la base des évaluations ou pour des raisons pratiques, le comité scientifique du colloque se réserve la possibilité de proposer la requalification d’une communication orale en poster. Le programme sera ensuite organisé en sessions thématiques regroupant plusieurs communications. À celles-ci s’ajouteront des conférences plénières ainsi que des tables-rondes.

Des articles découlant des communications pourront librement être soumis à la revue Humanités numériques.

Calendrier

  • 1er octobre 2020 Ouverture de l’appel à communications

  • 15 décembre 2020 Délai de réponse

  • 1er  février 2021 Résultats de l’évaluation

  • Début mars 2021 Délai de soumission des résumés modifiés. Les résumés acceptés seront ensuite rendus publics et consultables sur la plateforme Sciencesconf du colloque et sur le site d’Humanistica.

Lieu et date

Le colloque se déroulera du 10 au 12 mai 2021 à Rennes, à la Maison des sciences de l’homme en Bretagne (2 avenue Gaston Berger, 35000 Rennes).

Le programme est le suivant :

  • 10 mai : datasprint, ateliers de groupes de travail et de formation

  • 11 mai : conférence d’ouverture, communications orales et posters

  • 12 mai : communications orales et posters, conférence de clôture

Inscription au colloque

Les inscriptions ouvriront au mois de mars 2021 sur la plateforme du colloque. Les membres d’Humanistica à jour de leur cotisation pour 2021 bénéficieront d’un tarif réduit. Il est possible d’adhérer à Humanistica pour l’occasion.

Mise en scène des territoires et stratégie de marques. Essor et pratiques innovantes

Centre de recherche sur les médiations
Communication, langue, art, culture
(UR 3476, Université de Lorraine, France)
 

Appel à communications

Colloque international et interdisciplinaire

Comité d’organisation : Violaine Appel, Lylette Lacôte-Gabrysiak et Delphine Le Nozach (Université de Lorraine)

Date limite de soumission : 20 novembre 2020

Évènement prévu les 14-15 octobre 2021 à Nancy

Actes prévus pour l’automne/hiver 2022

Télécharger l'appel

Nuit européenne des chercheurs 2020

La Nuit européenne des chercheur.e.s 2020 aura finalement lieu cette année le vendredi 27 novembre de 18h à 00h dans plus de 300 villes en Europe.

L’édition organisée par Aix-Marseille Université en partenariat avec les organismes de recherche et les universités d’Avignon et de Toulon se tiendra à Aix-en-Provence au musée des Tapisseries, au théâtre de l’archevêché et à l’IMPGT.
Vous pouvez y proposer une intervention via cet appel à participation et je vous invite à relayer cette information auprès des ingénieurs, techniciens et doctorant.e.s  de vos unités (UFR, instituts, laboratoires…).
 
Il s’agit chaque année d’une soirée conviviale, participative, ludique même, destinée à montrer au grand public la science en action et à motiver les jeunes à s’engager dans des études scientifiques.
 
N’hésitez pas à contacter Christian Gerini pour de plus amples informations.

IRG2020 : Plateformes, communautés et écosystèmes à l’ère du numérique

Ces dernières décennies, les nouveaux dispositifs et usages associés au numérique n’ont eu de cesse d’affecter les organisations publiques comme privées. Parmi les différentes voies de transformation explorées pour répondre à ces enjeux, les logiques de « plateforme » se sont imposées dans tous les secteurs. Qu’il s’agisse de dispositifs dédiés à l’organisation d’un travail collaboratif, de stratégies de crowdsourcing de consommateurs ou encore de déploiement de nouveaux modèles d’affaires et de leadership industriel, à l’ère du numérique, les plateformes sont omniprésentes. Parmi les raisons d’un tel succès, leur stabilité, leur flexibilité et leur modularité sont des caractéristiques avancées depuis longtemps.

Cependant beaucoup de questions demeurent quant aux modes de structuration et d’usage de ces plateformes, ainsi que de leurs conséquences parfois délétères au niveau économique et social, par exemple sur les nouvelles formes du travail ou les modes de gouvernance algorithmique. À la fois symptôme et accélérateur des transformations liées au numérique, les plateformes brouillent les frontières traditionnelles des organisations. Elles créent autant qu’elles détruisent, provoquant parfois des phénomènes de résistances inattendus.

Ce colloque attend des contributions issues de toutes les sous-disciplines de la gestion (ressources humaines, stratégie, marketing, innovation, entrepreneuriat, etc.). Dans la mesure où il ne s’agirait pas de travaux de spécialistes, le colloque est également ouvert à des contributions issues d’autres disciplines (sociologie, économie, anthropologie, etc.) qui pourraient apporter un autre regard sur les phénomènes organisationnels. Dans tous ces cas, une perspective critique sera appréciée.

Les recherches apportant un éclairage théorique et/ou empirique aux questions suivantes sont les bienvenues (liste non exhaustive) : 

  • Plateformes digitales et innovation ouverte
  • Plateformes CtoC et nouveaux modèles d’affaires
  • Communautés de marques et contrôle par la marque
  • Plateformes digitales et gestion de la réputation
  • Plateformes et transformation des organisations
  • Plateforme collaborative et émergence d’écosystèmes communautaires
  • Écosystèmes et stratégies de platform leadership
  • Effets systémiques des plateformes (bulle informationnelle, trolls et fake, herding behaviors, etc.)
  • Gouvernance algorithmique

Télécharger l'appel

Comment parler d’environnement ? Héros/hérauts et communication environnementale

Créé et labellisé le 22 novembre par la Société Française des Sciences de l’Information et de la Communication (SFSIC), le groupe d’études et de recherche « Communication, environnement, science et société » est un réseau de recherche international, qui regroupe à ce jour plus d’une quarantaine de chercheurs francophones en communication environnementale.

Le GER et le laboratoire IMSIC organisent les 09, 10 et 22 décembre 2020, un colloque sur la thématique de l’environnement, qui sera dispensé sur le site de l’IUT d’Aix-en-Provence.

Les propositions (résumé entre 4 000 et 5000 signes avec problématique, méthodologie de recherche et bibliographie) devront être envoyées avant le 15 septembre 2020 :

– sur la plateforme : ger-cess-2020.sciencesconf.org

– par mail : celine.pascual@univ-amu.fr et andrea.catellani@uclouvain.be

La réponse aux auteurs se fera le 15 octobre 2020.

Télécharger l'appel