Florence LETHURGEZ

  • Maître de conférences (CNU 71)
  • Mots-clés : Discours sur la musique ; Représentations ; Paratextes ; Notices et critiques de concert ; Médiation culturelle ; Sociomusicologie ; Socio-économie du livre
  • Contact : florence.lethurgez@univ-amu.fr

1- Etudes des médias et nouveaux médias : domaine du livre et de la musique
2- Etudes de réception, circulation médiatiques, notamment en bibliothèque et en librairie, associant logiques socio-techniques, logiques socio-économiques et logiques d’acteurs

3- Pratiques d’indexation et de médiation des œuvres depuis la pratique d’écriture de notices ou de critiques de musique contemporaine. La finalisation de ce travail repose sur un ensemble important de données de terrain (notamment un corpus d’entretiens compréhensifs de compositeurs : n = 40 ; plusieurs corpus de notices et de critiques).

  • Les notices de présentation de leurs œuvres par les compositeurs, comme les critiques de concert, sont des textes de communication, adressés à des publics, et chargés de rendre compte de l’implémentation sociale d’un segment singulier de musique. S’il y a, comme l’enquête le confirme, un rituel de communication, attaché institutionnellement à ces textes, c’est qu’il y a un circuit de communication, qui autorise des allers-retours entre production et réception. Il faut se donner, dans un programme d’étude global, cet impératif d’interaction, lui-même situé dans une pensée communicationnelle. Les résultats de cette enquête donnera lieu à notre inédit d’HDR.
  • Une enquête en cours porte sur les verbalisations produites à l’écoute d’un extrait de musique classique. Le fait d’être enseignante-chercheuse en Sciences de l’Information et de la Communication, et par ailleurs Musicologue, nous donne l’opportunité de délivrer un enseignement de commentaire d’écoute. Il s’achève par une épreuve écrite, cadrée par un même protocole d’une année à l’autre. Nous procédons à l’analyse des réponses de quatre promotions d’étudiants, de 2014 à 2017 (n = 70). L’hypothèse principale de l’étude est la suivante : les compétences et appétences manifestées pour une discipline nouvelle sont spécifiquement médiées par le projet professionnel de l’étudiant, et plus particulièrement les compétences et appétences langagières et communicationnelles qui y sont attachées.
  • L’insertion dans un département Métiers du Livre a conduit à intégrer les acquis de la socio-économie des métiers du livre (Bibliothèque, édition, librairie) à la sociologie des publics (usagers, lectorats, clientèles), notamment à l’heure du numérique. Un projet déposé à la fondation universitaire A*midex d’Aix-Marseille Université, en attente d’acceptation (janvier 2019), en collaboration avec quatre enseignants chercheurs en logistique, porte sur l’évolution des pratiques éditoriales, en Région PACA, à l’heure du numérique. Il s’agit d’identifier les changements induits par le numérique dans le secteur et sur les activités, selon les acteurs, en termes d’environnement perçu, de système de valeurs et de représentations du métier.
  • Enseignante au sein du Département Information-Communication, Option Métiers du livre, IUT d’Aix-Marseille
  • Enseignante en DUT et Licence professionnelle Métiers de l’édition, Option bibliothèque, IUT d’Aix-Marseille
  • Responsable de la VAE et de la VAP du Département Information-Communication, Option Métiers du livre, IUT d’Aix-Marseille