Archives de catégorie Thèse

Adil BOUJIBAR

Le Bureau des Études Doctorales a le plaisir de vous informer que Monsieur Adil BOUJIBAR

Doctorant au laboratoire i3M, Information, Milieux, Médias, Médiations – EA 3820, rattaché à l’école doctorale 509 « Civilisations et Sociétés euro-méditerranéennes et comparées », sous la direction de Monsieur Michel DURAMPART, professeur des universités à l’université de Toulon et Monsieur Philippe BONFILS, professeur des universités à l’université de Toulon, soutiendra publiquement sa thèse en vue de l’obtention du doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication, sur le thème suivant :

« La motivation des apprenants dans une situation de formation à distance médiatée par un dispositif immersif »

Jeudi 21 décembre 2017 à 14h00 à l’université de Toulon, campus Porte d’Italie, bâtiment Coudon, salle CO315

devant un jury composé de :

  • Madame Sylvie ALEMANNO, professeur des universités au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), rapporteur,
  • Monsieur Didier COURBET, professeur des universités à l’université d’Aix-Marseille, rapporteur,
  • Monsieur Michel DURAMPART, professeur des universités à l’université de Toulon,
  • Monsieur Philippe BONFILS, professeur des universités à l’université de Toulon.

Résumé

Le concept de « motivation » se distingue par une multitude d’approches et d’études déterminant ses aspects et ses impacts dans le champ des sciences humaines et sociales.

Il se présente comme un élément important pour mobiliser le facteur humain et stimuler son niveau de performance. En référence aux sciences de l’information et de la communication et aux sciences de l’éducation, la motivation, de type intrinsèque ou extrinsèque, se manifeste dans un environnement qui favorise, parmi d’autres, l’expression, l’interaction et l’engagement. Dans une vision d’apprentissage, les pratiques de formation évoluent introduisant de nouvelles techniques sophistiquées, plus efficaces, telles que l’usage de dispositifs immersifs de formation à distance. Dès lors, notre thèse se penche sur l’étude du phénomène de la motivation au sein d’un dispositif sociotechnique animé par des avatars. Ceci va montrer la force de l’immersion dans le monde virtuel et son impact sur la motivation de l’usager de ce système de communication. Il s’agit donc de traiter une problématique traduisant les ambitions de l’apprenant de réussir son concours de Ma thèse en 180 secondes en combinant les pratiques et l’environnement qui stimulent son comportement au cours de sa formation. Un apprentissage favorisant la motivation par l’usage des personnages

virtuels reproduisant les mouvements et les émotions de l’usager est un nouveau modèle de médiation porteur dans les sciences de l’information et de la communication.

Notre thèse est d’avancer un outil de formation à distance qui optimise la communication entre les apprenants et leurs enseignants et développe un cercle d’apprentissage basé sur la motivation. Notre choix méthodologique est fondé sur une approche compréhensive permettant d’élucider la nature des liens conçus entre le monde réel et le monde virtuel mettant en interaction un sujet et son avatar. Pour ce faire, une expérimentation est engagée sur notre terrain de recherche, balisée par des techniques d’observations et d’entretiens qualitatifs afin de comprendre la nature des liens forgés entre les acteurs du système immersif et de saisir les stimuli de la motivation de l’apprenant dans une mise en situation de formation à distance.

Abstract

The concept of “motivation” can be characterized by several approaches and studies that determine its aspects and its impacts in the fields of human and social science. It constitutes an important element that mobilizes human factors and stimulates performance level. In reference to information, communication and education science, intrinsic or extrinsic types of motivation can manifest in an environment that promotes expression, interaction and engagement. In a learning outlook, learning practices evolve introducing new and more efficient sophisticated techniques, such as the usage of immersive e-learning systems. Our research studies motivation phenomena through a sociotechnical protocol, animated by avatars. This will show immersion strength in the virtual environment and its impact on the motivation of the user of that communication system. The main point is to analyze a problematic that determines the ambitions of the trainee associated with winning the competition “My thesis in three minutes”, by combining practices and an environment that stimulates his behavior during the course.

A learning process favoring motivation by the usage of virtual characters who reproduce the user’s movements and emotions is a new promising model of mediation in information and communication science.

Our thesis is to present an e-learning tool that optimizes communication between teachers and learners and develops a learning circle based on motivation. Our methodology choice is based on a comprehensive approach that allows clarifying the nature of the actual links between the real and the virtual worlds, which creates an interaction between an individual and his avatar. To accomplish this, an experiment was set up and performed in our research field using observation techniques and qualitative interviews in order to understand the nature of the links existing between actors of the immersive system and to unravel the stimuli of the trainee’s motivation in an e-leaning situation.

Baker ALKARIMEH

Le Bureau des Études Doctorales a le plaisir de vous informer que Monsieur Baker ALKARIMEH

Doctorant au laboratoire « Institut méditerranéen des Sciences de l’Information et de la Communication » (IMSIC) , rattaché à l’école doctorale 509 « sociétés méditerranéennes et sciences humaines », sous la direction de Monsieur Eric BOUTIN, professeur des universités à l’université de Toulon, soutiendra publiquement sa thèse en vue de l’obtention du doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication, sur le thème suivant :

« L’usager et le documentaire interactif : étude expérimentale de l’engagement de l’usager dans un documentaire interactif « 

Vendredi 21 juin 2019 à 16h00 à l’université de Toulon, campus porte d’Italie, 70 rue Roger Devoucoux, bâtiment COUDON, salle CO 315

devant un jury composé de :

  • Monsieur DUFOUR Frank, professeur des universités, Université du Texas à Dallas, rapporteur,
  • Monsieur BOUDERBANE Azzedine, professeur des universités, Université de Constantine 2, Algérie, rapporteur,
  • Madame PITTS Mary, professeure des universités, Université d’État de l’Arkansas, Etats-Unis, suffragant,
  • Monsieur BOUTIN Eric, Professeur des universités, Université de Toulon, directeur de thèse,
  • Monsieur ZÉNOUDA Hervé, maître de conférences, Université de Toulon, co-encadrant.

Résumé 
Au cours des dernières années, le domaine du documentaire interactif s’est progressivement développé en raison des changements survenus dans le monde de l’Internet et d’études académiques croissantes sur le sujet. Pourtant, on sait relativement peu de choses sur la relation entre l’usager et le documentaire interactif. L’objet de cette étude est précisément de mesurer les attitudes et les interactions de l’usger exposé à un documentaire interactif decliné en différentes versions, disposant chacune d’un degré d’interativité plus ou moins développé. L’étude de l’attitude des usagers nous a conduit à approfondir les notions d’engagement narratif, d’interactivité perçue, d’engagement perçu et d’attitude à l’égard du site Web documentaire interactif. Un autre objectif de cette étude est d’examiner la relation entre interactions réelles et perceptions des usagers. L’étude a cherché à comparer l’interactivité et la linéarité en terme d’engagement narratif et d’engagement perçu.
Un travail de terrain a été conduit auprès de 360 étudiants jordaniens. L’échantillon a été divisé en trois groupes, chaque groupe visualisant un des 3 documentaires interactif et répondant au questionnaire relatif. L’étude a également utilisé deux logiciels pour tracer le comportement réel de l’usager.
Les résultats de cette étude mettent à jour une relation significative entre d’une part le haut niveau d’interactivité réelle et d’autre part l’interactivité perçue et l’attitude à l’égard du site Web documentaire interactif. D’autre part, les résultats ont révélé une corrélation positive entre d’une part l’interactivité perçue et de l’autre l’engagement perçu et l’attitude à l’égard du site Web documentaire interactif. Cependant, l’étude n’a pas trouvé de corrélation entre l’interactivité perçue et l’engagement narratif.
De plus, les résultats ont montré que l’interaction réelle des participants est positivement corrélée à leurs perceptions. Enfin, les participants qui ont regardé le documentaire linéaire sont significativement plus engagés dans la narration documentaire que les autres groupes. Cette étude présente enfin les résultats, les discute et envisage des perspectives futures.

Abstract

User and interactive documentary : an experimental study of user engagement with interactive documentary

In recent years, interactive documentary field has been gradually growing because of great changes in the world of Internet, promising interactive documentary projects, and the increase in academic studies within the field. Nevertheless, relatively little is known about the relationship between user and interactive documentary. The aim of this study was to measure users’ attitudes and actual interaction toward different levels of interactivity manipulated in two designed interactive documentaries. The users’ attitudes were categorized in this study as : narrative engagement, perceived interactivity, perceived involvement, and attitude toward the interactive documentary website. Another purpose of this study was to examine the relationship between users’ actual interaction and their perceptions. To fully understand interactive documentary, the study, therefore, sought to compare interactivity with linearity in terms of narrative engagement and perceived involvement. A sample of 360 participants was randomly divided into three groups and assigned to view three designed documentaries, and to answer the related questionnaire. The study also used software packages to measure and monitor users’ actual behaviors.

The findings of this study indicated that there was a significant relationship between the high level of actual interactivity and both perceived interactivity, and attitude toward the interactive documentary website. On the other hand, the findings revealed that there was a positive correlation between perceived interactivity and both perceived involvement and attitude toward the interactive documentary website. However, the study did not find a correlation between perceived interactivity and narrative engagement.

Moreover, the findings showed that the participants’ actual interaction was positively correlated with their perceptions, and the participants who viewed the linear documentary were significantly involved with the documentary narrative more than other groups. Discussion, limitation, and future studies were presented in this study.

Honoré NDAYIZIGA

Le Bureau des Études Doctorales a le plaisir de vous informer que Monsieur Honoré NDAYIZIGA

Doctorant au laboratoire « Institut méditerranéen des Sciences de l’Information et de la Communication » (IMSIC) , rattaché à l’école doctorale 509 « sociétés méditerranéennes et sciences humaines », sous la direction de Monsieur Yann BERTACCHINI, maître de conférences émérite à l’université de Toulon, soutiendra publiquement sa thèse en vue de l’obtention du doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication, sur le thème suivant :

« Territoires et Mobilité durable : Complexité, Acteurs-Réseaux et hybridation des pratiques au croisement de l’Intelligence Territoriale et du Développement Durable »

Mercredi 03 juillet 2019 à 15h00 à l’Université de Toulon, Campus Porte d’Italie, 70 rue Roger Devoucoux, bâtiment BAOU, salle BA 710.

devant un jury composé de :

  • Madame Élizabeth GARDÈRE, professeure des universités, université de Bordeaux. rapporteur,
  • Monsieur Christian BOURRET, professeur des universités, université de Paris Est Marne-la-Vallée, rapporteur,
  • Monsieur Paul RASSE, professeur des universités, université de Nice. examinateur,
  • Monsieur Bertrand FAURÉ, maître de Conférences, HDR, université de Toulouse. examinateur,
  • Monsieur Pierre MAUREL, docteur en Sciences de l’Information et de la Communication, Ingénieur, directeur-Adjoint Scientifique du Département Territoires d’Irstea, Coordinateur Equipex GEOSUD, Maison de la Télédétection à Montpellier, invité,
  • Monsieur Yann BERTACCHINI, maître de conférences émérite, université de Toulon. directeur de thèse.

Résumé
La mobilité, en particulier la mobilité urbaine est aujourd’hui un thème d’une grande actualité politique et scientifique, qui soulève des questions et engage des démarches qui vont bien au-delà des problématiques habituelles des transports (Bonnet, Desjeux, 2000, p.201). Au centre de la vie quotidienne, économique et/ou sociale des acteurs locaux, la mobilité est un problème aux multiples enjeux : impact sur le réchauffement climatique, droit à la mobilité, économie, urbanisme et cadre de vie, équilibre entre ville et campagne, sécurité routière et santé publique. Le besoin de mobilité peut être traité, voire satisfait, de plusieurs façons, soit en apportant une réponse au besoin de déplacement soit en apportant une réponse au mode de mobilité.
La question de la mobilité est un des enjeux majeurs pour l’accès aux emplois comme aux services dans les territoires et lorsque celle-ci se heurte au manque de transports collectifs, publics et privés, ce manque entraîne l’isolement voire l’exclusion, surtout pour les populations les plus fragiles avec pour corollaire la saturation des infrastructures routières par le recours à l’utilisation intensive des véhicules individuels dans les zones péri-urbaines. Ainsi, le secteur des transports a besoin d’utiliser les technologies de l’information. Ces technologies de l’information (TI) sont au centre de nombreuses réflexions sur la mobilité et la non mobilité, en particulier dans le cadre de la réduction des déplacements physiques rendus nécessaire par la maitrise des émissions de gaz à effet de serre. Les technologies de l’information en hybridant les territoires, peuvent être des outils d’une gestion globale et durable des déplacements territoriaux.
Dans cette recherche, nous avons mis l’accent sur le croisement de l’« Intelligence Territoriale et mobilité durable » avec une orientation sur le transport partagé, biens et personnes, facteur de communication sociale, et de développement d’équilibre territorial en menant en parallèle une double étude entre l’Afrique de l’Est (la CAE) et l’Euro Méditerranée (PACA et Corse), pour en tirer des enseignements. Bertacchini, Girardot, et Grammacia (2006), présentent l’intelligence territoriale (IT) comme étant une théorie, posture, et démarche ascendante d’intelligence collective fondée sur une approche citoyenne de la valorisation territoriale. Nous avons insisté sur la nécessité de fonder l’action sur une analyse fine des besoins des habitants en matière de déplacement et comment inventer de nouvelles modalités d’organisation des services par le développement des stratégies de communications qui s’inspirent de l’intelligence territoriale (IT), la cohésion sociale, la convivialité, l’équité, les hypothèses de l’IT et la capacité de la communication à promouvoir la médiation territoriale.


Mots clés : territoires, mobilité durable, hybridation, cohésion, intelligence territoriale, développement durable.

Abstract

Territories and sustainable mobility : complexity, network actors and hybridization of practices at the crossroads of territorial intelligence and sustainable development.

We actually do make, in our PhD research work, a tough choice on studying mobility at the crossroads of Territorial Intelligence Process and Sustainable Mobility through Communication Science sensitive approach with the help of IT (Information Technologies). Because mobility, or absence of, can lead to isolation (may be seclusion) or even exclusion, especially for the most vulnerable people, is a subject of high political and scientific relevance, raising questions and involving processes far beyond the usual and specific questions of transportation (Bonnet, Desjeux, 2000, p. 201). We stress the point about the link between « Territorial Intelligence and Sustainable Mobility » with a focus on shared transport, goods and people, which means, and can be seen as, a social communication factor and development of territorial equilibrium ; We conducted a simultaneous study both in East Africa and Euro Mediterranean space (PACA and Corsica), to recap learned lessons.
Bertacchini, Girardot, and Grammacia (2006), shown Territorial Intelligence (IT) as a theory, posture, and bottom-up approach of collective intelligence based on citizen’s approach of territorial development. And for that purpose, we underlined the need of action based on analysis of travel needs of residents and how to create new ways of structuring mobility offer through the development of communications suggested by Territorial Intelligence (IT), social cohesion, conviviality, equity, assumptions of IT and with the ability of communication to promote territorial mediation.
For local stakeholders mobility is a matter of life and at the crossroads of their daily economic and social life, mobility is an issue with multiple challenges : impact on global warming, rights to mobility, economy development, jobs accessibility, town planning and environment, road safety and public health. The need for mobility can be addressed or even satisfied by several ways, either by responding to the need for mobility, or by providing a response to the mode of mobility. Thus, the transportation sector needs using information technology. These information technologies are studied through numerous ways on mobility and non-mobility, particularly focusing on how reducing physical displacements made necessary and call for the control of greenhouse gas emissions. Information technologies by hybridizing territories, as described within Territorial Intelligence assumptions, can be tools for a comprehensive and sustainable management of territorial displacements.


Keywords : territories, sustainable mobility, hybridization, cohesion, territorial intelligence, sustainable development.