Archives de catégorie Actualités

Hommage à Bernard Stiegler

Philosophe, directeur de l’Institut de recherche et d’innovation (IRI) et président de l’association Ars Industrialis, Association internationale pour une politique industrielle des technologies de l’esprit. Bernard Stiegler est l’un des penseurs français majeurs de la technique. Né le 05 août 1952, son parcours intellectuel emprunte au PCF, au jazz et à prison, où il fera un séjour après un braquage. Proche de Jacques Derrida, il développe une pensée de la technique comme remède et comme poison. Il appelle à s’approprier la technologie afin de pouvoir la transformer.

Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Etats de choc : bêtise et savoir au XXIe siècle  (Mille et une nuits) et coauteur, avec Denis Kambouchner et Philippe Meirieu, de L’école, le numérique et la société qui vient  (Mille et une nuits).  Il est mort le 6 août 2020 et laisse derrière lui une vie singulière et un cheminement intellectuel stimulant, avec bien entendu le fameux pharmakon.

Quelques références

Hybridation

Coordinateurs :
Emilie Rémond (Université de Poitiers, FRANCE)

Philippe Dumas (Université de Toulon, FRANCE)

Daniel Burgos (Universidad Internacional de La Rioja, ESPAGNE)

Au moment où nos établissements préparent une rentrée plus ou moins à distance, nous sommes heureux de vous annoncer la parution du N° 30 de la revue Distances et Médiations des Savoirs sur le thème « Entre distance et présence : la formation à l’heure de l’hybridation ».

Il ressort des travaux qu’ont menés les autrices et auteurs que la notion d’hybridation dans les formations (comme dans l’activité économique ou culturelle) n’est ni un effet de mode ou d’opportunité ni un slogan réducteur. Elle existe en France et dans le monde depuis de nombreuses années. Elle propose une vision globale et renouvelée de l’articulation distance-présence, soutenue par un environnement technologique adapté. Mais surtout elle s’appuie sur une réflexion sur les conditions de l’apprentissage. Elle implique une politique institutionnelle et un engagement des personnels enseignants. Pour rester authentique et bénéfique, elle ne peut être le résultat d’une injonction bureaucratique.

La musique, un remède ?

Nouveau numéro de l’émission :
Recherche et Société 
« La musique, un remède ? »
 
Hervé Zénouda, chercheur à l’IMSIC
est invité par Billel Aroufoune et David Galli
 
Hervé Zénouda, auteur, compositeur et producteur, a commencé à faire  de la musique à l’adolescence. 
Dans les années 1970, on le retrouve  notamment à la batterie aux côtés du groupe Stinky Toys. 
En quête de nouveaux horizons, il découvre la composition de musique expérimentale.  
Aujourd’hui, il enseigne en tant que Maître de conférences à l’Université de Toulon.
 
Ses recherches s’articulent principalement  auteur de trois thématiques :
1-    Hybridation savant/populaire à l’ère numérique
2-    Représentations sonore et musicale à l’ère numérique
3-    Nouveaux dispositifs Images/sons
 
Recherche & Société est une émission qui propose de faire face au 
constat d’une carence dans la communication des connaissances. 
À travers plusieurs thématiques, les animateurs proposent de faire découvrir 
des mondes souvent difficiles d’accès au grand public. 
Les chercheurs invités se racontent, et souvent se dévoilent, en discutant avec, de, et pour la société. 
Comme dirait Jean-Marc Lévy-Leblond : 
« L’idée de culture scientifique me semble désigner au mieux une sorte d’horizon, vide pour l’instant ». 
Invitation à la conversation, l’émission est une aventure au cœur des connaissances.
 

Réalisation : 

Billel AROUFOUNE et David GALLI

Laboratoire IMSIC, université de Toulon et Aix-Marseille université

Avec le soutien de l’Observatoire de la communication humaine. 

Homme à Yves Jeanneret

Diplômé de l’École normale supérieure en 1972, Yves Jeanneret a passé l’agrégation de lettres classiques ainsi qu’un doctorat en littérature et civilisation française consacré à l’œuvre de Romain Rolland (Université de Paris III, 1982). Il a ensuite obtenu son habilitation à diriger des recherches à l’Université de Paris VII en 1996.

Il a créé et dirigé le département « formation humaine » à l’Ecole nationale supérieure des télécommunications.  Il a dirigé la chaire « Innovation dans la communication et les médias » de l’École des hautes études en sciences de l’information et de la communication ou CELSA (GRIPIC).

Il a également eu plusieurs responsabilités au cours de sa carrière dont : co-rédacteur en chef de Communication et langages (Necplus), avec Emmanuël Souchier ; membre du Comité éditorial de Culture et musées ; membre du Comité scientifique de Études de communication ; directeur de la collection « Communication, médiation et construits sociaux » chez Hermès-Lavoisier.

Quelques références